Quel est le marché Agile en France en 2015 ?

Je reçois de temps en temps des questions de professionnels par mon site. Ces correspondances éphémères sont précieuses car ils posent des questions simples. Je vous partage ma correspondance avec Sophie qui s’interroge sur le marché Agile en France en 2015.

NB : Sophie m’a autorisé à publier uniquement son prénom.

Sophie

Je réalise actuellement mon étude de marché et je contacte des sociétés comme la votre [Terre d’Agile] pour obtenir un éclairage sur le marché « AGILE » en France.
En effet, je me suis rendue compte qu’il y a un décalage en ce qui concerne la philosophie AGILE et le contenu des annonces. Il y a toujours la présence d’un chef de projet dans les offres !
Pourriez-vous me donner votre avis sur ce marché ?
Et auriez-vous des contacts avec des cabinets qui recherchent de vrais profils de « coachs agiles » sur Paris ?

Romain Couturier

C’est un vaste sujet, qu’entends-tu par « mon avis sur le marché » ?
Concernant les sociétés, tu peux te rapprocher de Zenika, SOAT, Wemanity, Coactiv/CLT, Octo, Ippon technologies, Xebia pour ne citer que quelques-unes (Nda : liste non exhaustive). Sinon regarde les sponsors de la dernière conférence Scrum Day, tu devrais trouver d’autres points d’entrée.

Sophie

Merci beaucoup Romain pour ta réponse et les contacts.
Je souhaitais savoir si j’étais la seule à avoir compris la philosophie AGILE avec ses principes. En effet, ma lecture du marché aujourd’hui (annonces + entretiens) me retourne un mode de fonctionnement cycle en V avec le mot AGILE sur les projets.
Et là, je ne comprends plus rien ! Ils veulent faire de l’Agile ou fonctionner comme avant ?
J’ai l’impression que les sociétés style SSII se lancent sur le marché AGILE sans comprendre la philosophie.
En ce qui me concerne, si je me lance sur ce marché à présent, c’est avant tout, parce que je partage les valeurs fondamentales de l’Agile.
C’est pourquoi, je recherche actuellement des acteurs qui pourraient m’éclairer sur ce vaste marché !!!!

Romain Couturier

Effectivement l’adoption et la diffusion de plus en plus large de l’Agilité fait que de nouveaux acteurs arrivent sur ce marché. Je comprends mieux ta question initiale. Le vocabulaire agile est adopté par une population de plus en plus large et qui n’a pas (pour la majorité) eu de présentation de ce cadre de travail. Je rencontre régulièrement des professionnels qui voient l’Agilité uniquement à travers le prisme de Scrum sans avoir connaissance du Manifeste. Je ne suis donc pas surpris que tu croises des personnes qui rajoutent un « vernis agile » à leur existant sans entamer les transformations profondes qu’elles sous-tendent. Le contexte des SSII ne facilite pas la tâche. Les clients sont de plus en plus demandeurs d’Agilité mais ne font pas forcément évoluer leur cadre contractuel et collaboratif avec leurs prestataires. A l’inverse, des SSII (sans faire de généralité) présentent des équipes dites « Agile » dans le seul et unique but de se différencier lors de l’appel d’offre. Ces situations existent, le fait que tu vives et portes la philosophie agile te donne des clés pour bien choisir ton futur employeur.

La bonne nouvelle est que nos efforts (celle de la communauté agile dans son ensemble au niveau national et international) de pédagogie portent leurs fruits petit à petit. Les conférences agiles accueillent des publics variés et plus nombreux chaque année. Des équipes se lancent, se forment et investissent du temps pour intégrer et pratiquer l’Agilité au quotidien. Je croise aussi des managers, des responsables produit, des chefs de projet, des développeurs qui voudraient bien démarrer leur chemin Agile mais qui ne savent pas comment s’y prendre. A ceux-là, n’hésite pas à leur proposer tes services, à leur partager ta vision de l’Agilité et leur expliquer comment tu pourras contribuer à faire évoluer leur fonctionnement.

LinkedInBufferViadeoEvernote
Ce contenu a été publié dans Agile, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Quel est le marché Agile en France en 2015 ?

  1. Discussion intéressante et je partage toutes les idées ou constats que toi et Sophie avez échangés.
    Je souligne juste que le clivage « Agilistes par la valeur » / Les autres (agilistes opportunistes, agilistes par la pratique, agilistes sans l’être) est de mon point de vue dangereux.
    Nous n’avons certainement pas tous les mêmes connaissances et compétences en matière d’agilité. Nous n’avons certainement pas tous le même point de vue sur les pratiques Agiles. Nous n’abordons certainement pas tous les valeurs de l’agilité de la même manière.

    Et ces divergences peuvent être soient perçues comme appauvrissantes (par rapport à l’image de l’Agilité) soit comme une richesse. J’opte plutôt pour la seconde idée. Au cœur de l’agilité réside l’adaptation au changement. L’expansion de l’agilité et l’adoption par des sociétés/personnes de l’agilité « à leur sauce » est un changement. Je pense qu’il faut savoir vivre avec et qu’il y a au contraire un grand terrain d’apprentissage dans ces situations parfois vécues commes navrantes !

    Je ne suis pas certain d’avoir su retranscrire dans ce commentaire ma pensée mais j’ai essayé.

    • Romain Couturier dit :

      Merci Timothée pour ta contribution. Ta pensée est très claire 🙂
      Le témoignage de Sophie est pour moi un signe fort (de plus) de la diffusion continue de l’Agilité dans les organisations (et plus seulement IT). Je te rejoins sur la nécessité d’adaptation au changement. Nous (acteurs de ce marché) sommes invités à faire évoluer nos pratiques, nos modèles économiques, nos offres et nos discours pour soutenir cette diffusion de l’Agilité et son enrichissement pour qu’elle reste accessible, compréhensible et appliquée par le plus grand nombre.

      Romain

  2. Alexandre dit :

    Intéressante discussion.
    Serait-il possible d’être mis en relation avec Sophie pour connaître les résultats de son étude de marché ?
    D’avance merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *